booster votre salon

Publicado el 25 Oct, 2021

Comment booster votre salon à l’ère post-pandémie?

La vie a changé. Nos habitudes de santé et de soins aussi. Quel que soit votre plan d’affaires pour 2021, cela vaut la peine de s’arrêter, de l’observer et de le repenser avant de mettre le pilote automatique.

Si cette situation nous a appris quelque chose, c’est l’importance de prendre des décisions sans avoir toutes les informations. Mais en observant et en évaluant les résultats des études que l’on peut trouver sur Internet, ça aide toujours de ne pas avoir autant le sentiment de sauter dans le vide.

 

 Le changement des habitudes et de la consommation de produits « santé & beauté »

On trouve les conclusions d’une étude américaine menée par Vagaro, application pour trouver des salons, spas et centres de fitness, sur le comportement des gens concernant leurs soins personnels dans l’ère post-pandémique, très intéressantes.

L’étude montre que les Nord-Américains veulent être beaux pour célébrer la post-pandémie et pour cela, ils se préparent à une résurgence, en prenant mieux soin d’eux-mêmes et en nourrissant le désir de revenir ou de commencer avec des habitudes de soins et d’entretien « santé et beauté ».

La pandémie de Covid a touché toutes les routines, et bien sûr, beaucoup, celles liées aux cosmétiques et au maquillage et, bref, à la beauté. Porter un visage couvert, c’est pour beaucoup l’excuse parfaite pour relâcher leurs habitudes et, pour d’autres, l’occasion de cacher les soins.

Dans le cas des 2 000 répondants de cette étude, le confinement a fait que 46% se sont « emportés », abandonnant la fréquence et le nombre de leurs soins esthétiques comme le maquillage, le nettoyage du visage ou encore le toilettage quotidien. La prise de poids s’est aussi manifestée dans ce « lâcher prise » avec une moyenne de 8 kilos.

Cependant, la même étude montre une « renaissance post-pandémique », avec 2/3 de la population américaine disant qu’ils veulent voir et se sentir mieux lorsque les restrictions prendront fin.

Selon cette enquête, beaucoup ont déjà commencé leur transformation post-pandémique. Par rapport à avant la quarantaine :

50 % prennent mieux soin de leur peau en intégrant de nouvelles routines de soins, en ajoutant des soins spécialisés et en augmentant leur fréquence.
57% des personnes interrogées prennent mieux soin de leurs cheveux avec plus de conscience.
47% ont déclaré se sentir plus forts et plus motivés à reprendre de nouvelles habitudes de santé et de beauté maintenant que lorsque la pandémie a commencé.

 

 

 

 

 

 

Alors, que pouvons-nous faire pour prospérer dans l’ère post-Covid?

L’intérêt de prendre soin de soi et d’améliorer son apparence et sa santé existe. Cela n’a pas besoin d’être corroboré par une étude.

Cela nous semble une bonne approche, alors que les restrictions sont levées, pour les gymnases, les salons, les salons de coiffure et les spas de mettre à jour leur plan d’affaires, avec des outils et des technologies pour non seulement survivre, mais prospérer dans un monde dans lequel les habitudes et les règles ont changé. .

Il est temps de voir, d’être courageux et de miser sur votre projet. Après la crise générée par le coronavirus, la société se réinvente. Nouvelles habitudes, nouveaux usages, nouvelles priorités. Des temps volatiles nous attendent. Agir va être la clé et le faire dans l’incertitude est effrayant.

 

Nous partageons ces conseils que nous trouvons très révélateurs

– Prédire tout ce qui peut arriver à votre marque et à votre entreprise est un effort titanesque. Utilisez 20 % des données pour prendre 80 % des décisions et mesurez à tout moment le comportement de vos clients (réels et potentiels).

– Établissez 2 ou 3 scénarios pour anticiper les réponses. Ayez un plan B et C préparé dans le cas où A ne peut pas être réalisé. Des notions comme barbier nomade et le coiffeur ou le salon à domicile prennent place au sein de l’écosystème.

– Investissez dans votre marque, à l’image de votre entreprise. Travaillez-le à la fois dans sa dimension hors ligne et en ligne. Il est maintenant temps de protéger votre objectif, votre feuille de route, votre valeur différentielle.

* Les répondants comprennent plus de 2 000 Américains en mars 2021.